DSC_4312Je ne pensais pas pouvoir dire «  j’ai froid » au Brésil, et bien si ! Et pour avoir froid, on a eu froid ! La faute à qui ? A l’Argentine ! Si si ! Déjà que côté foot, Brésil et Argentine ne sont pas copains alors là ! En fait, c’est un vent glacial qui est venu d’Argentine, pile poil la semaine où nous visitions le Pantanal. Pour faire simple, la semaine avant et la semaine après, il devait faire entre 30 et 35, nous, nous avons eu 8 à 10 degrés à tout casser. Et bien sûr, nous n’avions pas prévu les vêtements en conséquence…

Un tuyuyu croque un piranha sous l'oeil intéressé d'un caïman jacaré.

Donc les premiers jours, difficile de voir les animaux, les oiseaux grelottaient, les jacarés ( caïmans) se cachaient, même la pêche aux piranhas fut infructueuse. Quelques capivaras se blottissaient sur le bord de la piste.

DSC_4437

DSC_4556

En attendant que les animaux sortent de leur léthargie, nous décidons de reprendre la piste et ses nombreux ponts pour pousser jusqu’en Bolivie le temps d’une journée.

DSC_4486

DSC_4459

Nous prendrons une barge pour passer le Rio Paraguai, inhabituellement agité.Nous n'aurons pas à attendre, nous sommes les seuls! Même le barzinho près du point de passage est désert...

DSC_4506DSC_4466