5 septembre, il faut que j’y aille quand même !!!

 

Soutenir un peu « mes petits » pour cette nouvelle rentrée.

 DSC_7517

A la sympathique hôtesse qui faisait mon check in, et qui me disait qu’elle aimerait être à ma place pour aller voir Paris- Ah Paris ! -je tentais d’expliquer, dans mon portugais un peu mal débrouillé, que je suis toujours à moitié contente d’y retourner….et là j’ai commencé à lui expliquer ma vie de maman d’un côté de l’océan et d’épouse de l’autre. Et bien sûr, ça surprend toujours un peu et elle me dit «  você tem sempre saudades » : qui pourrait se traduire par « tu as toujours du vague à l’âme ».

Bref, j’adore voyager mais que je décolle de ce côté ci de l’Atlantique ou de l’autre, je verse toujours ma petite (grosse….) larme au décollage.

 

Les quelques semaines auprès de « mes petits » ont passé trop vite mais je les soupçonne d’être contents de me voir repartir… J’ai laissé l’appartement aux « bons » soins d’Alexandre et Sébastien en espérant qu’il ne devienne pas le lieu de rdv de leurs copains étudiants, aie aie aie ! Sandrine, après deux années à « surveiller » ses petits frères, a jeté l’éponge et quitté le domicile familial pour partager un appartement à quelques centaines de mètres de là avec Benjamin et ses deux chats. Quant à Florian, il s’apprête à quitter la capitale nordiste avec Cyrielle pour un petit coin de campagne près d’une ville réputée pour son clair de lune, son nouveau lieu de travail.                Les cartons n’ont pas le temps de se reposer chez les Midy !

 DSC_7505

Ces quelques semaines ne m’ont pas permis de voir tous ceux que j’aurais aimés mais j’ai eu la bonne surprise de rencontrer quelques Plestinais (comprenez habitants de la superbe petite ville de Plestin les Grèves) en vadrouille dans le Nord Pas de Calais, emmenés par le Tonton et la Tata.

DSC_7485

 

La joie de recevoir la famille Perez et ses trois enfants quelques jours à la maison, en transit entre l’Irlande et le Mexique. L’anxiété aussi de Guillermo, très affecté par l’enlèvement de son ami à Mexico (puis libéré fort heureusement), les longues discussions sur leur choix d’immigrer en famille au Canada, quel courage !

DSC_7498

Les futurs Canadiens avec Edmonde, leur mamie d'adoption lilloise.

 

Deux week-end studieux à Paris m’ont quand même laissé le temps de voir, en plus de quelques ministres (si si !), mon chéri de passage en Europe, nos chers amis Ali et Taraneh, une partie de la belle famille  ainsi que Chantal pour un fort sympathique déjeuner très parisien.

 

DSC_7530 

Réunion d'anciens de Janson de Sailly chez Ali