DSC_7702

"Souriez, vous êtes à Bahia!"

Alors, vous prenez un mari qu’il faut déconnecter du boulot, un week-end de trois jours et une logistique aérienne qui colle à peu près ( d’ici, je vous assure, ce n’est pas gagné d’avance !) et hop, en route pour Salvador de Bahia et sa baie de tous les Saints!

DSC_7746 

l'Elevador Lacerda, permet de relier la ville haute à la ville basse, 50 000 personnes l'empruntent chaque jour. 

DSC_7688

Le Pelourinho 

DSC_7771

La Marina

Nous sommes toujours un peu réticents pour Salvador, à cause de l’insécurité et de la mendicité mais sincèrement, nous trouvons que des efforts sont faits et cette fois-ci, nous avons vraiment apprécié ce petit week-end. Ambiance très relax, les commerces du centre historique du Pelourinho – lui même relativement désert- étaient presque tous fermés. En fait, tout le monde était à la plage ! Et oui, c’est le début de l’été ici !

 

DSC_7941

Donc, nous avons fait comme tout le monde, nous sommes allés à la plage (faisait trop chaud pour faire autre chose de toutes façons).

DSC_7780

DSC_7953

Vendeurs de chapeaux et de brochettes de crevettes.

Il y a une plage que j’apprécie particulièrement à la tombée du jour, c’est celle de Barra. Comme le Brésil a sa façade Est sur l’Océan Atlantique, on ne peut pas voir de coucher de soleil sur la mer. Sauf sur cette petite plage bondée, au bout de la péninsule, à l’entrée de la Baie de tous les Saints.

 

DSC_7807

Un vrai spectacle et aussi un moment d’émotion quand le soleil plonge à l’horizon puisque tout le monde sur la plage applaudit !

 

 

Dimanche matin visite à l’église de NS de Bonfim. On attribue au Senhor de Bonfim des pouvoirs de guérison miraculeux qui ont métamorphosé cette petite église ordinaire en un lieu de pèlerinage très fréquenté.

DSC_7875

DSC_7878

Les fitas, petits bracelets multicolores, sont des souvenirs de l’Igreja NS de Bonfim et sont devenus un symbole de Bahia.

 

En liant un fita autour de son poignet, on prend un engagement de plusieurs mois. Les trois nœuds représentants trois vœux qui sont censés se réaliser lorsque le fita se défait.

DSC_7862

Dans la salle des miracles, les croyants déposent des photos, des lettres et autres ex-voto, répliques en cire de membres représentant ceux qui furent guéris ou ceux qui ont besoin de l’être. Bon, il y a aussi quelques photos de jolies voitures, ou de maisons donc les "compétences" de NS de Bonfim se sont à priori étendues...

 

DSC_7928

Et voilà, petit détour par la plage avant de reprendre le chemin de l'aéroport...Vous aurez deviné que c'est mon chéri qui portait l'appareil photo...