Après avoir assisté à Timóteo à un mini concert à l'harmonium de Monseigneur l'Evêque Dom Lélis Lara ( 87 ans) ce vendredi soir ( personnage ô combien sympathique et plein d'humour en plus d'être bon musicien), nous prenons samedi la direction d'un sanctuaire retiré dans les montagnes de la région, à environ deux heures de route, où on nous assure que l'on trouvera tranquillité et calme ( si rare ici…)

DSC_0170

La montagne du Caraça: un bon point, l'altitude, qui se conjugue ici avec un peu de fraîcheur ( parce que l'hiver est bien long à venir je trouve!).

DSC_0179

Le Sanctuaire centre de pèlerinage de Caraça.

DSC_0174

Il y a 200 ans, le Frère Lourenço a érigé le Sanctuaire de Notre-Dame Mère des Hommes.

Pour le Frère Lourenço, fondateur, c'est un lieu de conversion et de changement de vie.

"Être au Caraça, c'est continuer à faire ce qu´ont fait tant de personnes au cours des siècles : gravir la montagne afin de pouvoir y  retrouver Dieu" 

Durant 150 ans, un collège et un séminaire y ont formé de grands hommes pour l'Eglise, le Minas Gerais et le Brésil.

En Mai 1968, un incendie a ravagé le collège ( à droite sur la photo ci dessus). il est aujourd'hui transformé en musée.

DSC_0189

...

DSC_0230

Cour intérieure, avec des camélias sur le point de fleurir, ce sont les premiers que je vois ici!

DSC_0237

Le cadran solaire.

DSC_0248

...

DSC_0240

Dans les quelques objets sauvés de l'incendie, cette cafetière xxl,

DSC_0208

le lit où a dormi le roi du Portugal lors de sa visite (couverture et vase de nuit à ses initiales)

DSC_0212

Et quelques vieux outils...

DSC_0217

Le grand luxe dans cet endroit, c'est le silence,la tranquillité...

DSC_0258

 Même si l´église du Caraça a  été construite selon le style architectonique français, toute la construction a été faite avec des matériaux de la région : de la pierre-à-savon   (extraite près de la grande Cascade – Cascatona), du marbre  (des  environs de  Mariana et d´ Itabirito) et du quartzite (de la région du Caraça et des alentours), unis avec un produit à base de chaux, de la poudre de pierre et de l´huile.
D´autre part,  la construction n´a pas employé de main d´oeuvre esclave. 

Ainsi fut construite la première église néogothique du Brésil : entièrement dessinée, conçue et bâtie par un Prêtre de la Mission,  sur la Montagne du Caraça.

DSC_0262

On peut y loger, faire des ballades dans le parc, aujourd'hui classé Réserve Particulière du Patrimoine Naturel....

DSC_0269

...

DSC_0270

Puis nous continuons notre route vers Ouro Preto, ancienne capitale du Minas Gerais, où des nuages bien sombres nous accueillent.

DSC_0306

...

DSC_0309

...

DSC_0315

DSC_0319

Petit tour au marché d'artisanat local, spécialisé dans "la pierre à savon".

DSC_0316

...

DSC_0317

La mairie.

DSC_0328

...

DSC_0327

...

DSC_0354

...

DSC_0368

...

DSC_0415

C'est bien beau tous ces vieux monuments mais côté marche à pied, c'est sport avec tous ces dénivelés!

DSC_0438

...

DSC_0443

...

DSC_0458

...

DSC_0462

...

DSC_0460

Et avant de repartir, petite visite dans une boutique locale, où même un hôtel est dédié à la cachaça

(alcool de canne à sucre) … Il en existerait 4000 sortes au Brésil!

DSC_0455

Quelques exemplaires sont alignés ici, 

DSC_0451

Pas facile de choisir!