O Coehlo e o Ouriço

(le Lapin et le Hérisson) 

Ma charmante copine Belge, mariée à un tout aussi charmant copain Allemand,

va "gagner" - c'est l'expression pour " avoirici- un bébé sur le sol Brésilien.

Non, la question n'est pas de quelle nationalité sera le bébé, je laisse les futurs parents se dépatouiller avec ça.

J'avais juste envie de marquer le coup pour la prochaine naissance du petit homme,

encore bien au chaud dans le ventre de sa jolie maman.

578828_10150697304571274_545376273_9710904_294662051_n

 

Alors, j'ai ressorti quelques patrons

et branché ma vieille machine sur le tranfo 220/110.

J'ai galéré  (un peu) de ne plus m'y retrouver dans mes propres explications de patrons copiés chez des copines ( il y a une paire d'années quand même),

du peu de fiabilité que m'offre ma vieille machine en mode 110v  ( je me répète, je sais..."chéri , que penses-tu  de la nouvelle s*ing^=??")

J'ai bidouillé, râlé, fait et défait, re râlé et re bidouillé ( pourtant ce n'est pas si compliqué bon sang!)

DSC_1200

Et voilà, demain matin, Coelho  et Ouriço prendont le chemin de Belo Horizonte, aux bons soins des gentils postiers. Coelho a déjà son bracelet porte bonheur de NS  de Bonfim au poignet pour arriver à bon port avec Ouriço qui, ce dernier, je l'avoue, a des chances de se traîner sur la route.

DSC_1212 

 Bonne route!